jeudi 2 mai 2013


Du jeudi 25 avril au mardi 30 avril.

On remonte tranquillement mais sûrement vers le Québec en passant par le Vermont. Le samedi, quand on arrive aux douanes sur l'autoroute 81, ça prend pas deux minutes que nous sommes passés et qu'après tout ce chemin, nous sommes finalement chez nous! Ça fait tout drôle de voir "Bonjour Québec" sur le panneau. Il faut immortaliser ce moment sur photo et Jean s'offre avec plaisir pour la pose. Non mais quand même!

Avant de rentrer à la maison, on se rend dans les Cantons de l'Est pour aller visiter une maison avec un terrain de 220 acres. On aimerait bien vivre à la campagne. Et comme c'est à Danville, on va chez nos amis Nancy et Sylvain pour le week-end, histoire de prolonger les vacances! Ils habitent un ranch sur une terre de 500 acres je crois. C'est la sainte paix et c'est magnifique. Et la cerise sur le sundae? Sylvain et la gang de chums ont fait une piste enduro sur la terre. Le bonheur quoi!

Anyway, quand on arrive sur le chemin de gravelle qui mène à la maison, non seulement nos amis nous attendent mais il y a aussi un autre couple d'amis, Mike et Suzy, qui forment le comité d'accueil. Jean et moi on se met à klaxonner et du coup, je braille, inconsolable! L'émotion est à son comble! Mon chum a aussi les yeux humides. C'est de la joie mêlé à tout ce que nous avons vécu durant ces neuf mois de voyage. Et une autre surprise nous attendait : un autre couple d'amis, René et Véro, sont venus nous rejoindre également. Vraiment super!

Alors on bien rigolé, bien mangé, bien bu et on a fait de la petite moto les deux jours dans le bois. Nous sommes aussi allé visiter deux maisons mais ce n'était pas le coup de foudre. Bof, on a le temps en masse de s'en trouver une. On va commencer par revenir à nos moutons. Le temps fait toujours bien les choses.

Le lundi 29, nous sommes allés dormir chez ma grande soeur Lyne et son mari Jacques qui demeurent à St-Pie. Que nous étions heureux de les voir! Je m'ennuyais de ma soeur! En fait, on a hâte de voir tout l'monde car ils nous ont tous manqués.

Mardi vers midi, après neuf mois de voyage en moto, du nord au sud de notre continent qu'est l'Amérique, nous avons finalement stationnés les motos dans la cour de la maison. Rebraille encore une fois! J'étais aussi très contente de revoir ma petite chatte Maya!!! J'avais peur qu'elle me boude mais ça n'a pas été si pire que ça. Bon elle a fait un peu la gueule mais pas trop car elle aussi s'ennuyait de sa maman! Ce soir-là, nous avons dormis comme des bébés dans Notre Lit!

Pour le mot de la fin, Jean et moi tenons à vous remercier. Vous avez été fidèles à suivre notre blog et ça nous a fait chaud au coeur. De vous savoir nombreux nous encourageait de continuer à écrire et à chaque fois qu'on mettait le blog à jour, on pensait à vous. Merci encore et en espérant que ce récit vous ait également donner le goût de voyager, peu importe la façon.

 En territoire connu!
 
 
Un Tim est de mise pour se sentir chez soi!
 
En arrivant chez nos amis à Danville.
 
Jean sourit et moi je braille!
 
Véro, Suzy, Chantal et Nancy.
 
Un p'tit gars heureux dans la trail.
 
 
Que demander de plus!
 
Ma grande soeur Lyne et son mari Jacques.
 
Home Sweet Home!

jeudi 25 avril 2013


Dimanche 21, lundi 22, mardi 23 et mercredi 24 avril.

Après la Dragon's Tail, je vais enfin faire la non moins connue Blue Ridge Parkway. Une route qui s'étend sur plus de 780km et qui traverse les états du Tennessee, North Carolina et Virginia. Elle serpente à travers différentes chaînes de montagnes.
Jean l'a déjà fait il y a de cela quatre ans mais en ride de ti-gars avec Mike Marcoux et Jean-François Bégin et disons que ce ne sera pas tout à fait pareil cette fois-ci car il y a des endroits où ils sont allés que je n'irais pas avec ma grosse Bertha!

Nous avons donc traversé cette superbe route, avec vue imprenable et à l'infini sur les montagnes tout autour, pour ensuite enchaîner sur la Skyline Drive dans la Vallée de Shenandoah en Virginie. Et cette route est magnifique. Du haut, on aperçoit en contrebas les vallées et les fermes de campagne. Et la route en elle-même est un paradis pour les motocyclistes et les cyclistes que nous avons croisés en grand nombre. Et beaucoup d'entre eux viennent du Québec comme nous avons pu le constater en entendant parler français autour de nous soit durant une pause, soit à l'épicerie ou encore au camping. Nous avons d'ailleurs jaser pas mal avec un couple de Nicolet. Vraiment sympathiques! Ils viennent ici en Virginie faire du vélo comme en présaison. Et eux aussi sont des voyageurs : ils ont fait un voyage de onze mois en catamaran il y a de cela deux ans. Et en plus, ils connaissent nos amis Nancy et Sylvain pour avoir vendu une terre à Sylvain il y a de cela 10 ans environ! Que le monde est petit! Anyway c'était super de jaser avec eux.

Mercredi après-midi, nous sommes allés visiter les Luray Caverns. Alors là, capotant! C'était franchement impressionnant, grandiose, époustouflant!
Ces cavernes ont été découvertes en 1878 et ont depuis attirées pas moins de 500 000 visiteurs. Elles font parties des merveilles du monde à voir. Et avec raison.
Des stalactites (qui partent du plafond) et des stalagmites (qui partent du sol) partout, certaines se rejoignant et formant une immense colonne, d'autres qui sont ondulées et qui ont la forme d'un rideau, un petit lac peu profond mais où les formations de calcaire du plafond se reflètent dans l'eau comme un miroir, des couleurs divers en passant du jaune au orangé, au brun et au gris.

Il y a même un Stalagpipe Organ. C'est un orgue mais au lieu d'avoir des tubes d'air, les touches du clavier sont reliées à des stalactites par des fils. Certains fils sont à une distance de trois acres de l'orgue. L'inventeur, Mr.Leland Sprinkle, un mathématicien et un scientifique en électronique pour le Pentagone, a mis trois ans à perfectionner cet instrument. Il fallait qu'il trouve la bonne stalactite qui donne la bonne tonalité! Certaines ont même été coupées pour arriver à la tonalité juste de la note. Alors quand l'organiste appuie sur une touche du clavier, un fil électrique déclenche un petit marteau qui donne un léger coup sur la stalactite. Cet orgue a été créé dans les années cinquante mais aujourd'hui ce serait impensable de refaire une chose comme ça puisque c'est défendu de toucher à quoi que ce soit dans la caverne.

Depuis plusieurs années, non seulement la caverne est visitée par de nombreuses personnes mais il est possible de s'y marier! Où est située l'orgue, il y a comme une grande galerie et les gens peuvent faire vœux de fidélité devant leurs invités. Assez original!
Jean, quand est-ce qu'on se marie? :)

Le Blue Ridge Parkway. Super pour les motos!



Une pause soleil!




C'est fou ce que les fourmis en gang peuvent faire sur un morceau de fromage!

Dans la caverne Luray. Grandiose et surréel!

Le lac dans la caverne.


Les stalactites en forme de rideau.


Un stalactite tombé du plafond.



L'orgue Stalagpipe.

Le petit marteau qui cogne sur la stalactite.

À vous de faire un voeu!




lundi 22 avril 2013


Samedi 20 avril.

On attaque ce matin La Queue du Dragon. On est en pleine forme et le temps est superbe. Le fond de l'air en encore un peu frais mais avec le soleil, c'est parfait. On décolle de l'hôtel vers dix heures et il n'y a pratiquement personne sur la route. Tant mieux pour nous!

La Dragon's Tail ne contredit pas sa légende : la route est une suite de courbes, certaines plus serrées que les autres, et il faut être en forme si on veut la faire à un bon rythme. À ne pas faire si on est fatigué en fin de journée car c'est vite fait de passer droit dans une courbe. C'est quand même 318 courbes sur une courte distance de 18km. Mais....après certaines routes que nous avons fait durant le voyage, la Dragon's Tail peut aller se réhabiller comme disait Jean! Ça ne lui enlève rien mais nous avons vu pire!

Arrivés au bout de la route, on s'arrête au resto-hôtel et il y a là plein de motocyclistes. Certains passent la journée à faire la route aller-retour. Il y a beaucoup de motos sport et de custom (dont plusieurs Harley) et également des groupes de voitures comme des Mustang ou des Volvo qui passent. Nous y sommes passés juste avant la marée! Il y a aussi un arbre qu'on appelle l'Arbre de la Honte avec des pièces de motos accrochées sur l'arbre!

Par la suite, on fait une boucle qui revient au point de départ et qui s'appelle Sherohala Skyway. C'est super et ça roule très bien. On va continuer à rouler jusqu'au début du Blue Ridge Parkway et on va camper à Townsend sur le bord d'une petite chute dans un camping. Le gars du camping pique une jasette avec nous et pour souper il nous recommande les "Ribs" du resto tout juste à côté. Et effectivement, elles étaient succulentes!

 Un dragon, emblème de la fameuse route.

Dennys, le proprio de l'hôtel qui prépare son BBQ pour la journée.


L'arbre de la honte avec toutes ses pièces de moto!


Un joyeux groupe de Harley.





Sur le Sherohala Skyway.

Que demander de plus comme camping?



Il y avait pas loin une réunion de Ford Bronco. En voici un exemple.






Mercredi 17, jeudi 18 et vendredi 19 avril.

Le pipi du matin me réveille alors pourquoi ne pas en profiter pour aller faire un petit tour sur la plage pendant que les autres dorment. J'enfile mes shorts et mon manteau et je sors marcher un peu et prendre quelques photos. Le sable sous les pieds est doux et frais. Le soleil, légèrement voilé par les nuages, se lève comme il le fait depuis toujours et la mer projette une bruine très fine. Je ne suis pas seule sur la plage : des marcheurs, des joggers et des oiseaux profitent aussi de l'instant.

Quand je reviens à la chambre, oups! la porte est verrouillée! Je cogne doucement pour essayer de ne réveiller que Jean qui est près de la porte mais ça ne réussit pas. Lucie  et Michel se réveillent aussi. C'est pas trop grave puisqu'il est déjà neuf heures et qu'il est l'heure de se lever! Eux reprennent l'avion cet après-midi alors on doit quitter la chambre pour midi trente. Le temps de bretter un peu et tout remballer, on va ensuite diner tous ensemble et on se quitte vers 14h30. De leur côté, eux vont à l'aéroport et nous on continue vers le nord sur l'autoroute.

Les deux jours suivants, nous allons rouler vers le nord et la température rafraîchit. Moins chaud mais surtout plus d'humidité donc plus confortable pour rouler. Le vendredi en fin de journée, nous arrivons à Tallassee, petit village du Tennessee. C'est pas le village qui nous attire ici mais la célèbre route "Tail of the Dragon". C'est une route mythique pour les motocyclistes et les voitures sports. La raison? 318 courbes en 11 miles (ou 18km).

Nous logeons donc dans un hôtel situé juste un peu avant le début de la Dragon's Tail. Nos motos sont stationnées face à notre chambre quand un homme est là à les regarder. Jean sort dehors et se met à jaser avec lui. Je sors à mon tour et on parle de notre voyage. L'homme est avec sa femme et il nous dit qu'il vient chercher sa fille à l'aéroport. Il nous dit qu'elle fait de l'enduro et qu'elle revient de faire les XGames (compétition à obstacles extrême de motos enduro).  Jean lui demande alors qui elle est et quand l'homme lui dit, Jean en reste bouche bée avec la bouche grande ouverte! Sa fille est nulle autre que Maria Forsberg, multiple championne nationale en enduro et qui a aussi participé aux Six Days dans l'équipe nationale américaine (pour la connaître, allez voir son site web en tapant son nom sur Google!). Jean la connaît pour lui avoir parlé à des compétitions d'enduro ici aux États-Unis et il lui a même donné une poignée Janotech pour qu'elle puisse l'essayer (c'est un levier d'embrayage spécial que Jean a conçu pour les motos d'enduro et qui facilite la prise de main sur la poignée). On parle, parle, jase, jase et son père nous dit que c'est probablement sa dernière année de compétiton puisqu'à maintenant 26 ans, elle veut fonder une famille et avoir des enfants. Non mais vraiment la vie est faite de surpises!

Durant la soirée, Jean n'en revenait pas encore et voyait là un signe du destin pour lui dire de commercialiser ses poignées Janotech. Des fois, c'est tout ce que ça prend pour se lancer!

Le matin sur la plage.



Une dernière photo du groupe!

Un p'tit resto sympathique en chemin. Tout l'monde se connaissait!

Notre hôtel au début du Dragon's Tail.